story time illustration femme

Story Time : comment cartonner sur YouTube avec des histoires

Véritable tendance de fond sur YouTube depuis quelques années, la story time est un type de vidéo qui consiste tout simplement à raconter une anecdote personnelle et croustillante en vidéo.

Même si nous pouvons reprocher un certain manque d’originalité à ce type de vidéos, il n’en demeure pas moins très efficace et reste encore largement exploité sur YouTube.

La story time permet au vidéaste de proposer à son audience un moment très privilégié que l’on pourrait presque qualifier d’intime.

Dans une story time, la youtubeuse ou le youtubeur s’adresse à son audience face caméra et se dévoile à elle comme nous pouvons le faire avec nos meilleurs amis.

La force de cette approche, c’est d’être en mesure de créer une proximité voir une connexion forte avec son audience car c’est ce qu’elle recherche le plus.

La où Youtube fait plus fort que la télévision, c’est que cette plateforme permet d’être plus proche que jamais des personnes que nous suivons tout en pouvant interagir avec elles via des likes, des commentaires ou des partages.

Une chose est certaine : la story time est une recette qui fonctionne très bien sur YouTube, à condition de respecter certaines règles.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment exploiter le plus efficacement possible cette approche très tendance afin d’en tirer le meilleur pour votre chaîne.

Pour ce faire, voici quelques conseils inédits pour réussir vos prochaines vidéos de type story time et ainsi cartonner sur YouTube grâce à des histoires.

 

A découvrir : l’article au format vidéo

 

Conseil 1 : trouver un titre sensationnel et hyper impactant

La plupart des vidéos qui utilisent l’approche story time que vous pourrez retrouver sur YouTube ont toutes une caractéristique commune.

Cette caractéristique commune, c’est bien évidemment le titre de la vidéo. Il suffit de taper le mot-clé story time sur YouTube pour se rendre compte que les titres de ce genre de vidéos sont soigneusement réfléchies et travaillées de sorte à faire énormément réagir les gens qui les visionnent.

Sans forcément être du storytelling conventionnel, cette pratique reste quand même conforme à l’âme du storytelling moderne à savoir : utiliser une histoire pour convaincre. Convaincre de quoi ? De faire réagir et de maximiser les vues.

La force de ces histoires présentées sous la forme d’anecdotes personnelles choquantes, c’est de nous faire ressentir des émotions fortes et ce, peu importe si elles sont positives ou négatives.

Voici quelques exemples de vidéos de type story time qui ont un titre hyper important et accrocheur :

– MON EX M’A DÉTRUITE… 💔 (STORYTIME)
– STORYTIME MA VOISINE FOLLE VEUT MA MORT
– STORY TIME – La PIRE voisine du monde
– STORY TIME : MON COUP DE FOUDRE POUR LE LIVREUR UBER EATS
– STORYTIME : IL SE TOUCHE SUR MOI DANS LE MÉTRO !

Faites attention, car un titre accrocheur ne se suffit pas à lui même pour réussir une vidéo de ce type. Vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite.

 

Conseil 2 : raconter une histoire qui a du sens

Les gens ne sont pas dupes et ne se laissent pas avoir si facilement. Pour réussir une telle vidéo, il est essentiel voir impératif que votre histoire tienne la route.

Si les personnes qui regardent des vidéos sur YouTube sont attirés par les vidéos de type story time, c’est surtout parce que ces dernières racontent des histoires chargées de sens.

Quand je parle de sens, je ne parle pas seulement de cohérence ou d’un enchaînement logique d’événements. Je veux surtout parler d’un sens au niveau humain.

Ce qui fait véritablement sens dans ces anecdotes partagées, c’est de découvrir des témoignages authentiques, sincères et naturels qui nous font dire en nous-mêmes : “cette personne a vécue la même chose que moi, elles connaît mes souffrances”

Si la story time est remplie de mensonge, de traits grossis et de fausseté, cette dernière n’a alors absolument aucun sens et sera semblable à un pétard mouillé.

Choquer pour choquer, cela ne sert à rien sur le long terme car sauf exception, en règle générale, qui aurait envie de s’attacher à un youtubeur ou à une youtubeuse qui invente des histoires grotesques juste pour faire plus de vues ?

Pour que l’histoire partagée dans une story time ait du sens, il faut qu’elle soit vraie et qu’elle ait pour but d’apporter quelque chose à votre audience : du réconfort, de la solidarité, de l’émotion, une leçon de vie, ect…

 

Conseil 3 : toucher le cœur de votre audience avec une Story Time

avec votre coeur illustration

Les histoires les plus efficaces et les plus impactantes sont celles qui sont les plus susceptibles de toucher le cœur de votre audience.

Pour réussir une telle prouesse, il faut être en mesure de rendre son histoire vivante. Mais comment rendre une histoire “vivante” ?

Pour rendre une histoire vivante, vous allez devoir :
– Vous dévoiler à votre audience, lui faire confiance et lui ouvrir votre cœur
– Être le plus transparent possible et ne pas être avare en détails
– Ne pas avoir peur du jugement des autres
– Raconter l’histoire avec votre cœur et non pas seulement avec “votre cerveau”

Une histoire vivante, c’est une histoire qui se raconte avec les tripes, qui va tout droit à l’essentiel et qui est dotée d’une véritable morale. Il faut qu’elle puisse apprendre quelque chose d’utile à votre audience.

Pour toucher le cœur de votre audience, la recette story time implique souvent de parler de choses qui font mal, qui sont parfois difficiles à raconter et qui nécessitent du courage.

C’est justement cela qui va vraiment toucher le cœur de votre audience : en voyant tout le courage que vous avez pu avoir pour raconter une telle histoire, comment pourrait-elle ne pas y être ultra sensible ?

 

Conseil 4 : Story Time, quelle histoire raconter ?

Dans ce type de vidéos sur YouTube, nous retrouvons un peu de tout : relations amoureuses, problèmes familiaux, problèmes de voisinage, manipulations… les sujets sont très variés et tournent souvent autour d’expériences personnelles de vie.

Vous vous demandez sûrement quelle histoire vous pourriez bien raconter à votre audience ?

Pour vous aider à trouver une idée d’histoire à raconter dans votre storytime, il vous suffit par exemple de partager une expérience de vie douloureuse qui, en la racontant, vous permettrait de vous soulager et d’une certaine manière, de vous confier pour vous sentir plus léger. Témoigner d’une expérience douloureuse peut s’avérer en réalité très libérateur.

Par exemple, si je devais publier une vidéo de type storytime, je pourrais très bien parler de mon échec scolaire, d’une phase terrible de dépression ou d’une relation toxique avec un pervers narcissique. (entre autres…)

Petite touche d’humour : l’avantage d’une storytime par rapport à une séance chez un psychologue, c’est que votre audience, contrairement à votre psy, s’intéresse vraiment à ce que vous lui racontez et montre des signes d’empathie bien plus réconfortants.

 

Conseil 5 : prendre exemple sur cette Story Time réussie

Pour vous montrer un exemple concret de story time réussie qui respecte bien les règles partagées dans cet article, j’aimerais vous parler de la toute dernière vidéo de VaStyle.

C’est avec beaucoup de courage que cette jeune youtubeuse partage avec son audience une expérience de vie très douloureuse en lien avec les terribles dangers de la drogue et des mauvaises fréquentations.

Je vous invite vivement à visionner sa vidéo qui au passage, est très touchante, afin de tenter de comprendre comment fonctionne dans la pratique la story time.

En plus de cela, vous retrouverez dans cette vidéo une magnifique morale doublée d’un bon état d’esprit et de bienveillance qui, en parlant de choses négatives au premier abord, permet au final d’apporter que des choses positives.

La beauté du storytelling, c’est de se rendre compte que de simples mots peuvent avoir tellement d’impact qu’ils sont capables d’influencer les autres en bien jusqu’à transformer leur vie.

Bon nombre de jeunes qui suivent la youtubeuse VaStyle et qui vont regarder cette vidéo seront probablement convaincus de ne plus faire certains mauvais choix…

Et vous, que pensez-vous de cette tendance ? Auriez-vous une expérience douloureuse à raconter à votre audience ? N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires en bas de cet article.


DÉCOUVREZ MA FORMATION GRATUITE !

7 jours pour booster vos ventes grâce au storytelling

Les techniques de communication traditionnelles s'avèrent être de moins en moins efficaces pour votre business ? Osez le storytelling et obtenez enfin toute l'attention que vous méritez.

Afin de connaître vos droits sur l’utilisation de vos données personnelles, consultez ma politique de confidentialité. Les emails sont 100% gratuits. Vos données sont sécurisées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez10