structure narration

Définition du storytelling

Définition du mot storytelling

Le terme français équivalent à storytelling est communication narrative (synonyme). C’est une technique de communication qui consiste à raconter des histoires structurées comme des contes et des récits afin de faire passer un message plus percutant qu’un argument de vente.

 

Traduction du mot anglais : storytelling

Le storytelling est un mot anglais qui signifie littéralement : raconter une histoire. Story = histoire & telling = raconter.

 

Raconter une histoire

Une histoire permet de capter l’attention, d’impacter, de rassembler et convaincre des clients ou des prospects (une audience cible) plus efficacement.

Il existe bon nombre de types d’histoires à exploiter pour votre storytelling : témoignage, histoire personnelle, métaphore, anecdote, récit imaginaire, ect…

Par ailleurs, le stortelling ne se limite pas à la création d’une simple page à propos qui contient votre histoire personnelle. (il est possible d’aller bien plus loin que cela et d’élaborer des stratégies poussées)

La grande force du storytelling, c’est de permettre à l’acheteur de s’identifier profondément aux valeurs d’un produit, d’un service ou d’une marque. Ce que ne permet (probablement) pas un simple descriptif produit ou argumentaire de vente.

Important : pour réussir un storytelling, il est fondamental de bien structurer les histoires à raconter selon les codes du schéma narratif. Situation initiale, conflit, péripéties, élément de résolution et situation finale.

 

Qu’est-ce que le Storytelling ?

 

Sur le web, tout le monde parle du storytelling. C’est un sujet très à la mode ! Surtout dans les métiers de la communication et du marketing.

Mais comprenons-nous vraiment comment fonctionne cette technique de communication narrative dans la pratique ?

Ci-dessous, j’essaye d’imaginer comment peut être compris le storytelling par monsieur tout le monde, les rédacteurs et les marketeurs :

 

Pour monsieur tout le monde

Le storytelling signifie pour lui un concept plutôt cool mais abstrait qui consiste à raconter des histoires aux gens, ni plus ni moins. Il peut toutefois se montrer méfiant et penser que cette technique ressemble un peu à de la manipulation ou à de l’arnaque.

Pour se l’imaginer, il va certainement penser au célèbre exemple d’Apple qui a réussi à inventer tout un univers narratif autour d’un produit.

 

Pour les créatifs tels que des rédacteurs ou copywriters 

Pour eux, le storytelling est un outil à leur disposition permettant de sortir des sentiers battus en proposant entre autres des contenus originaux, plus authentiques, plus intéressants et davantage fédérateurs. Cet outil leur permet de transmettre des émotions.

Les rédacteurs ont en général une bonne compréhension du storytelling. Ils sont si proches des mots…et c’est la force des mots qui rend une histoire si vivante. La preuve ici.

 

Pour les gars du marketing (ou le chef de projet)

C’est une autre histoire. Pour les plus ouverts d’esprits, le storytelling est pour les publicitaires une technique de communication (ou une approche marketing) qui sert à mettre en avant une histoire plutôt que les trop classiques arguments de vente ou les très ennuyeux caractéristiques produits.

D’autres marketeurs, plus frileux, ne s’imaginent pas oser un tel virage créatif et ont trop peur que le résultat ne soit pas assez “sérieux” ou pas assez “corporate”. (Les histoires, ce n’est que pour les enfants…)

 

Une définition simple du Storytelling

 

Selon moi, le storytelling est un moyen de communication qui utilise des histoires (structurées comme les contes et récits) afin de transmettre des messages capables de convaincre une audience. (via un discours narratif)

En ce qui vous concerne, l’audience, ce sont vos futurs acheteurs. (vos clients ou prospects)

Convaincre les acheteurs, oui, mais de quoi ? Acheter et c’est tout ? Non, pas seulement…

Les convaincre d’acheter mais aussi de se joindre à un groupe, d’adhérer à une marque, de partager un message, de devenir les ambassadeurs d’une marque, de changer d’opinion…la liste est longue.

Raconter une histoire, cela veut dire avant tout : communiquer.

Quand les entreprises font du storytelling, c’est aussi et avant tout de la communication.

Plus vulgairement, le storytelling consiste donc à se servir de la façon de communiquer la plus efficace qui soit pour convaincre : les histoires.

Communiquer avec des histoires est bien plus efficace que d’utiliser un langage descriptif, froid, distant, ennuyeux, très normé et trop conventionnel.

Ce qu’il y a de formidable avec le storytelling en ce qui concerne la diffusion des histoires, c’est que ces dernières s’adaptent à presque n’importe quel média. (social media, sites web, présentations, publicités, vidéo, audio ect…)

Par ailleurs, saviez-vous que les utilisateurs de votre site internet ou de vos réseaux sociaux raffolent d’histoires ? (surtout quand elles sont personnalisées et contextualisées, que ce soit en B2C ou B2B)

Une bonne histoire est souvent écrite au passé simple ou au passé composé et doit respecter les codes du schéma narratif. (structure narrative)

Dans le cadre du brand content, faire du storytelling, c’est aussi exploiter les neurosciences ! (mieux comprendre le client pour lui raconter la bonne histoire et le bon type de récit)


écrire un livre

Apprenez à maîtriser l’art du storytelling

Entrez votre email ci-dessous pour avoir accès à mes

meilleures ressources sur le storytelling.

Afin de connaître vos droits sur l’utilisation de vos données personnelles, consultez ma politique de confidentialité. Les emails sont 100% gratuits. Vos données sont sécurisées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez