illustration business story entrepreneur

Business Story : comment raconter l’histoire de votre entreprise

Gagner en notoriété et en visibilité est semblable à une rencontre. Il faut intriguer, intéresser, étonner, séduire et installer de la proximité afin d’être en mesure de capter l’attention de la personne et ainsi, si je puis dire : « réussir » la rencontre.

Lors d’une rencontre, nous donnons le meilleur de nous-même et nous nous présentons sous notre meilleur jour. Nous racontons nos plus belles histoires…

Aujourd’hui, il est de venu très difficile d’atteindre un public cible sans l’ennuyer ou le faire fuir.

Ce qui fonctionne pour une rencontre fonctionne aussi pour la présentation d’un business.

En effet, c’est bel et bien le storytelling qui fonctionne le mieux actuellement pour fasciner, émerveiller, capter l’attention et convaincre. C’est un fait !

Parmi les nombreuses techniques de storytelling qui peuvent énormément apporter à votre entreprise, j’ai choisi de vous parler aujourd’hui de la business story.

Je vous conseille vivement de commencer dés maintenant à envisager la création de votre propre business story.

Tout d’abord, c’est quoi une business story ?

Une business story, c’est une sorte de biographie d’entreprise qui permet de partager l’histoire de votre activité tout en transmettant de l’émotion, du sens et surtout de l’humanité.

Pour vous permettre de comprendre tout le potentiel que peut offrir une business story à votre business, je vais partager avec vous 5 raisons qui je l’espère, vont vous convaincre de vous lancer le plus tôt possible dans la rédaction / conception de votre biographie d’entreprise.

C’est parti !

 

1 – L’union fait la force – La Business Story fédératrice

La raison la plus évidente et qui soit susceptible de vous convaincre de démarrer la création de votre business story est celle-ci : une histoire bien construite, en plus d’être contagieuse, est extrêmement fédératrice.

Personnellement, je me fiche pas mal des caractéristiques produits dont les grandes marques font systématiquement mention dans leurs publicités..

Ce qui m’intéresse vraiment, ce sont plutôt les choses qui gravitent autour du produit comme par exemple son univers, son origine, son histoire, son « pourquoi », sa fabrication, ses utilisateurs, ect…

C’est tout le chemin parcouru par le produit qui est le plus intéressant et non pas sa simple finalité !

Par ailleurs, ce qui fédère le plus les employés d’une entreprise, ce n’est pas le produit ou le service en tant que tel mais plutôt l’ambition première qui est à l’origine du produit ou de l’entreprise.

Vous l’aurez compris, la business story est parfaite pour faire ressortir cette ambition première et fédératrice dans une histoire.

 

2 – Améliorer votre pitch grâce à la business story

Pour ne pas ennuyer votre auditoire et convaincre les investisseurs ou vos clients, mieux vaut ne pas tomber dans une présentation trop classique…

La business story est ce que vous pouvez raconter de mieux pour avoir un pitch qui déchire !

Pour rappel, le pitch d’entreprise consiste à présenter rapidement votre projet de façon claire, percutante et convaincante.

Un exemple classique d’entrepreneur qui pitch son projet sans avoir travaillé sur sa business story va rapidement tomber dans le travers d’employer un langage trop descriptif, trop orienté sur la forme et pas assez sur le fond, trop scolaire et beaucoup trop détaillé. (boring…)

Ce qui va assurément ennuyer l’auditoire.

Le but d’une business story n’est pas de parler simplement de ce que vous proposez mais plutôt de parler du pourquoi vous le proposez, de ce qui vous motive à le proposer.

La maîtrise du storytelling peut considérablement augmenter vos chances de convaincre les investisseurs en les captivant et en touchant leur cœur.

Pour améliorer et surtout réussir votre pitch, il faut toujours garder en tête cette notion de sens et donc du pourquoi des choses.

Les gens sont habitués aux pitch. Ce qu’ils réclament, ce sont des business stories !

 

3 – Séduire les clients grâce au pouvoir des mots

Votre auditoire est probablement principalement composé d’êtres humains. Cela tombe bien car les êtres humains raffolent de belles histoires bien racontées.

Je raffole personnellement de business stories et je m’intéresse beaucoup à la genèse des entreprises. C’est tellement inspirant et motivant.

Mon histoire préférée, c’est celle du créateur de la marque LEGO. J’ai le plaisir de partager avec vous cette magnifique vidéo qui retrace l’histoire de LEGO.

Si vous pensez que vous n’avez rien à raconter, permettez-moi de vous dire que vous vous trompez lourdement.

Il y a toujours des histoires à raconter. La vie est complexe et il se passe tout le temps des choses incroyables dans la vie des êtres humains.

Une business story, ce n’est pas juste l’histoire de votre entreprise, c’est aussi votre histoire personnelle. C’est précisément celle-ci qui est la plus intéressante.

La business story est une recette de cuisine qui doit absolument contenir ces ingrédients :

– Des mots simples, percutants et mémorables
– Une approche authentique et sans artifices
– Les difficultés et problèmes rencontrés
– De l’humanité (beaucoup)

Cette mini liste est bien sûr non exhaustive car il existe bien d’autres ingrédients tout aussi importants.

Ne sous-estimez jamais le pouvoir des mots.

De simples mots peuvent créer de la viralité. C’est ce que nous allons voir dans la partie suivante.

 

4 – Les histoires sont contagieuses, viralité garantie !

Comme vous le savez certainement, les contenus qui sont les plus susceptibles d’être partagés sont souvent des contenus présentés sous la forme d’une histoire.

Je ne parle pas forcément du format qui peut être la vidéo, un article de blog, un podcast, un livre ou peu importe.

Je veux surtout parler de ces contenus qui racontent quelque chose plutôt qu’ils ne décrivent.

Ce qui fait qu’un contenu soit partagé en masse, comme nous l’apprend cet article du blog du modérateur, c’est surtout sa capacité à faire ressentir des émotions fortes comme amuser, choquer, surprendre, émerveiller, inspirer, mettre en garde…

Vous voyez très bien ou je veux en venir.

Une business story bien travaillée est parfaitement capable de faire ressentir des émotions fortes.

De plus, les histoires se partagent très facilement. En tout cas, plus facilement qu’un simple descriptif produit…

Si vous doutez encore du fait qu’une business story peut créer de la viralité, expliquez-moi comment il est possible que l’histoire de Google ou d’Apple fasse autant rêver les jeunes entrepreneurs et soit encore si populaire ?

Autre exemple avec YouTube : les abonnés réclament souvent davantage d’informations personnelles sur leurs youtubeurs favoris et de ce fait, nous pouvons comprendre qu’en réalité, ils réclament des histoires !

Ils réclament certainement plus d’histoires qu’ils ne réclament de contenus informatifs. Cela dit, une histoire peut aussi être informative.

Qui sait, l’histoire de votre entreprise pourrait peut-être un jour elle aussi créer de la viralité…

Seulement, vous le ne saurez jamais si vous ne travaillez pas votre business story…

 

5 – Une approche originale, efficace et surtout HUMAINE

Comme je l’ai précisé au début de cet article, vos clients en ont vraiment marre d’être toujours sollicités de la même façon.

Ce qui fait la force d’une business story, c’est toute l’humanité qu’elle véhicule.

L’humanité permet de rassembler et de réunir.

Cette approche, qui n’est pas vraiment nouvelle, permet toutefois d’aborder votre auditoire différemment.

Différemment car en France, le storytelling reste encore bien trop sous-exploité ou maladroitement mis en place donc vous avez encore une carte à jouer pour vous différencier et ne pas faire exactement comme vos concurrents.

Jouez la carte du storytelling pour vous différencier en travaillant votre business story.

Cette approche véhicule de l’humanité car une business story est écrite avec le cœur et non pas juste avec le cerveau.

Avec cette approche, vous allez installer avec votre audience une certaine proximité.

Cette proximité est indispensable à la création d’une relation solide avec vos clients.

En écrivant avec le cœur, vous levez le voile de inaccessibilité et du « trop corporate » et en faisant cela, vous ajoutez de l’humanité à votre histoire. Cela plaît énormément aux gens.

 

Bonus – Template de création de votre (mini) business story

Et maintenant, qu’attendez-vous pour vous lancer enfin dans la création de votre business story ?

Pensez-vous qu’elle puisse apporter quelque chose à votre entreprise ? Moi, je pense que oui.

Si oui, je vous invite à répondre aux questions situées ci-dessous qui forment un genre de TEMPLATE de création de votre (mini) business story :

Question 1 : Qui est le dirigeant qui se cache derrière votre entreprise ?

Question 2 : Comment tout a commencé ?

Question 3 : Pourquoi avoir crée cette entreprise et pas une autre ?

Question 4 : En tant qu’entrepreneur, quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée ?

Question 5 : Comment envisagez-vous l’avenir de votre entreprise ?

Voyez ce template / questionnaire comme une version très simplifiée de ce que pourrait être votre business story.

Voyez ça comme un petit avant goût qui permet de vous donner envie d’aller plus loin dans la démarche.

N’hésitez pas à poster en commentaires les réponses aux questions situées ci-dessus afin de partager votre histoire avec moi et mes lecteurs.

 

Business Story : Exemples inspirants de mini business stories

business story

 

Business Story #1 – L’histoire de l’agence Inbound Marketing Mi4

inbound marketing illustration

Voici l’histoire de l’agence Mi4 : une agence spécialisée en Inbound Marketing implantée dans le sud de la France.

Je collectionne avec passion les histoires d’entreprises. Ces dernières sont instructives, inspirantes et tellement motivantes !

Vous souhaitez partager l’histoire de votre entreprise sur mon blog ? N’hésitez pas à m’en informer via un commentaire en bas d’article.

 

Il était une fois l’agence Mi4…

Qui est le dirigeant qui se cache derrière votre entreprise ?

Un ex salarié dont l’envie d’entreprendre a pris le dessus 🙂 J’ai passé 20 ans en entreprise, avant de décider de monter la mienne.

Comment tout a commencé ?

J’ai fait mes armes dans l’affiliation, en générant du trafic vers des blogs thématiques. A un moment donné, mes revenus parallèles sont devenus équivalents à mon salaire… J’ai commencé à me dire qu’il fallait que j’envisage sérieusement de me mettre à mon compte. L’idée initiale était de multiplier les sites d’affiliation. Mais les mises à jour successives des algorithmes de Google m’ont obligé à changer de stratégie… J’ai décidé vendre cette expertise à des entreprises plutôt que de générer gratuitement du trafic vers des sites 🙂

Pourquoi avoir créé cette entreprise et pas une autre ?

Mi4 est une agence spécialisée dans le marketing digital. C’est le domaine dans lequel je m’éclate. C’est d’ailleurs le meilleur conseil que je puisse donner : lancer une entreprise dans le domaine qui vous passionne.

En tant qu’entrepreneur, quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée ?

Concilier sa passion avec la nécessité de faire de l’argent. Dans le domaine du conseil, cela se traduit par une course quasi permanente aux projets, il s’agit donc de choisir les bons… et de ne pas perdre son âme.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre entreprise ?

De manière toujours positive. Je n’ai pas l’ambition de croître à tout prix, mais de rester une agence à taille humaine, dans laquelle les collaborateurs se sentent bien… Notre seul capital est l’humain, il est donc primordial de tout faire pour le préserver.

Je remercie l’agence Mi4 pour cette contribution très intéressante ! Vous souhaitez en savoir plus sur cette entreprise ? Cliquez sur le lien ci-dessous :

Découvrir le site de l’agence Mi4.

 

Business Story #2 – L’histoire de New Decorum : La décoration sous un autre angle

new decorum logo

Voici l’histoire de New Decorum.

 

Il était une fois New Decorum…

Qui est le dirigeant qui se cache derrière votre entreprise ?

Louis Daigremont, 27 ans, passionné d’art et de déco, entrepreneur depuis sa sortie de NEOMA Business School en 2018

Comment tout a commencé ?

A la fin des études, Louis a commencé à suivre le chemin classique vers un job dans une multinationale, chef de projet marketing, mais il s’est vite rendu compte que le monde du CAC 40 n’était pas fait pour lui ! Il aspirait à plus de liberté d’entreprendre sur les produits, à plus d’originalité dans les approches de communication, à plus de lien social… Et comme en voulant meubler leur coloc, les trois potes ont voulu trouver une déco unique, en lien avec leurs passions, ils sont tombés sur des objets détournés par des créateurs, qui avaient eu l’idée de transformer une planche de surf en table basse, des roues de vélo en tabouret, ou encore des voitures miniatures en lampe. Mais que de mal pour trouver ces objets ! Ils ont alors décidé de répertorier toute l’offre disponible pour la proposer sur un seul et même site internet, New Decorum est né !

Pourquoi avoir créé cette entreprise et pas une autre ?

Comme je l’ai dit, je suis passionné d’art, de déco, et j’ai une très forte sensibilité au recyclage. Je trouve qu’on consomme énormément de nouvelles ressources alors que des milliers de tonnes de ferraille, tissu, bois, tuyauterie, plastique, électronique, ou matières en tout genre sont inutilisés, jetés tous les ans. Une solution est de faire fondre ces matières pour les réemployer comme avant, une autre est d’utiliser leur beauté cachée pour les transformer en un autre objet utile, à moindre frais pour la planète.

Que ce soit pour les déchets industriels des entreprises ou les produits invendus des marques, l’idée est d’éviter le gaspillage.

En tant qu’entrepreneur, quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée ?

Il est difficile de faire changer les comportements en un claquement de doigt, à la fois côté acheteur pour faire confiance à des petits créateurs parfois éloignés plutôt qu’à un grand magasin installé près de chez soi ; et du côté des entreprises, tout est encore beaucoup influencé par un prisme financier, même si l’image positive qui ressort d’une implication forte dans le recyclage et la réduction de l’impact environnemental commence à être valorisée au même titre que les économies potentielles liées à cette démarche de transformation.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre entreprise ?

New Decorum cherche à être la place de référence pour trouver un objet détourné quel qu’il soit : une table basse avec un moteur, une lampe violoncelle, un mini-bar, valise, un miroir raquette de tennis, une statuette d’écrous, des sacs de tissu recyclé ou encore des sabliers de terre battue !

Pour cela, nous voulons proposer aux entreprises de fournir leur matières premières inutilisées, leurs stocks d’invendus, de casse, ou tout produit susceptible d’être transformé pour une seconde vie.

Des centaines de créateurs ont le savoir-faire pour réaliser ces objets détournés, nous voulons stimuler cette activité.

Question BONUS : Pouvez-vous décrire de façon fun, simple et originale les services ou produits que votre entreprise propose ?

New Decorum fait entrer votre passion dans votre salon !

Découvrir le site New Decorum

 

Business Story #3 – L’histoire de Eliro : l’événement d’entreprise simplifié

histoire eliro

Voici l’histoire de Eliro.

Il était une fois Eliro…

Qui est le dirigeant qui se cache derrière votre entreprise ?

Il n’y a pas un dirigeant mais 2!! On nous appelle « les Julien » puisque je m’appelle Julien Gallo et que mon associé s’appelle Julien Fontaine. Nous nous sommes rencontrés lors de soirées infirmières car nos épouses sont toutes les 2 infirmières puéricultrices.
Lorsque toutes les 2 parlaient de pansements et de médicaments, nous parlions Julien et moi-même de nos emplois de commerciaux respectifs. Parce que oui, comble du hasard, nous faisions le même métier, l’un pour les comités d’entreprise et l’autre pour les progiciels de gestion. Nous avons découvert, autour d’une (ou plusieurs) bière(s), une volonté similaire de créer sa propre entreprise.
Nous sommes devenus amis et nous avons découvert une complémentarité totale entre nos 2 caractères mais avec une vision de l’entrepreunariat totalement similaire.

Comment tout a commencé ?

En juin 2016, nous étions en quête de LA bonne idée et puis l’Euro de foot est arrivé. En tant que passionné de foot nous voulions plus que tout avoir des places pour cet événement mais hélas nous n’avons pas été tiré au sort. Du coup, j’ai demandé à Julien F. qui travaillait pour le plus important site de billetterie de France, si des places étaient disponibles… NON!! Et en cherchant personne ne proposait pour les entreprises ou les groupes de personnes des sorties sportives packagées… l’idée est née!!

Aucune société ne développait des package complet facilitant l’organisation de sorties et de loisirs pour les entreprises…

Pourquoi avoir créé cette entreprise et pas une autre ?

Nous avons analysé le marché de la manière la plus précise possible et le constat est plus qu’impressionnant. Il existe 140 000 entreprises en France, 37 000 CE et des centaines de milliers d’associations. 87% de ces entités organisent 1,6 événements par an pour un marché qui représente presque 10 milliards d’euros dépensés… Faire sortir les entreprises, fédérer les salariés, augmenter le bien être en entreprise sont les valeurs qu’Eliro véhiculent. Et à chaque rendez-vous client, à chaque appel et à chaque rencontre, le sourire et la bonne humeur sont les traits qui nous caractérisent.

En tant qu’entrepreneur, quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée ?

Aujourd’hui, notre plus grande difficulté est de changer les mentalités des chefs d’entreprises. Je m’explique, le chef d’entreprise n’a pas le temps de s’occuper d’organiser un événement de tout gérer et donc il délègue à un de ses collaborateurs qui n’aura pas plus de temps… À chaque étape il va rencontrer des freins :
– choisir le lieu et la date
– attendre les devis
– configurer et adapter l’offre
– gérer le transport si besoin
– communiquer auprès des participants
– gérer le paiement
– réceptionner les factures

En voyant l’ampleur de la tâche, souvent ils ne font rien ou juste un petit déjeuner rapide… Notre difficulté est de leur faire comprendre qu’Eliro vous facilite et vous inspire dans la recherche du lieu, vous donne directement les disponibilités du prestataire sans attendre… Et ensuite, leur démontrer que toutes les parties chronophage de l’organisation ont été automatisées.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre entreprise ?

Nous souhaitons qu’Eliro devienne la référence dans l’organisation d’événement d’entreprise (TPE/PME/ETI). De plus, nous avons remarqué que la problématique française était la même en Europe et dans le monde… Nous souhaitons nous développer, d’abord sur les pays francophones et limitrophes puis sur tout le continent et pourquoi pas en viser un autre si tout fonctionne comme prévu.

Question BONUS : Pouvez-vous décrire de façon fun, simple et originale les services ou produits que votre entreprise propose ?

On a déjà tous essayé d’organiser un truc entre 4 ou 5 potes… Nous par exemple, c’est d’aller voir un match à Dortmund ou Milan… Et là, les ennuis commencent :
– Quand est ce qu’on y va?
– Qui paie pour tout le monde
– Qui prends sa voiture?
– On dort à l’hôtel ou dans la voiture?
– etc etc etc…

Imaginez que cette problématique est ramené à une entreprise de plusieurs dizaines de salariés!!!
Eliro permet de s’enlever tous ces maux de têtes puisque chaque étape (jusqu’au paiement de chaque participant) est automatisé!!

Découvrir le site Eliro

 

Conclusion

Pour brièvement résumer cet article, voici les choses qu’une business story peut vous apporter :

– Fédérer les employés d’une entreprise autour d’une puissante histoire remplie de sens

– Être en mesure de considérablement améliorer votre pitch

– Être capable de séduire vos clients de manière plus efficace, plus agréable et moins agressive / invasive

– Créer de la viralité et donc obtenir plus de notoriété / visibilité

– Utiliser une approche différente, originale et chargée en humanité qui plaît davantage

Et maintenant, êtes-vous convaincu ?


DÉCOUVREZ MA FORMATION GRATUITE !

7 jours pour booster vos ventes grâce au storytelling

Les techniques de communication traditionnelles s'avèrent être de moins en moins efficaces pour votre business ? Osez le storytelling et obtenez enfin toute l'attention que vous méritez.

Afin de connaître vos droits sur l’utilisation de vos données personnelles, consultez ma politique de confidentialité. Les emails sont 100% gratuits. Vos données sont sécurisées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez